BANNER

Pompes funébres Picardie

A VOTRE SERVICE 7j /7 24h /24 par telephone, mail, ou directement en agence.

Notre charte qualité

(1) Garantir une interventions rapide dans toutes les communes

(2) Etablir un devis détaillé et précis des prestations

(3) Recevoir et accompagner les familles dans un environnement idéal

(4) Un total respect des volontés du défunt et de la famille

(5) Préparer et organiser toutes les préstations

 

 View

Pompes funébres AIK vous présent ses services

Inhumation/Exhumation/Cremation

L'inhumation consiste à placer le corps du défunt dans une tombe. Elle a lieu le plus souvent dans un cimetière, 6 jours au plus après le décès, sauf exceptions. Nous nous occupons des démarches liées à l'inhumation, en totalité ou en partie.L’exhumation consiste à déplacer un défunt pour le ré-inhumer dans une autre sépulture ou procéder à sa crémation.La crémation est une technique funéraire visant à brûler et réduire en cendres le corps d’un être humain mort. Elle a dans certains cas une dimension sacrée1, et les cendres peuvent ensuite faire l’objet d’un rituel, comme être conservées dans une urne ou dispersées dans un lieu, qui est parfois symbolique comme dans l’océan pour des marins.

Organisations des obsèques

Parce que bien souvent on se trouve démuni devant l'organisation d'obsèques, nous mettons à votre disposition des outils à la fois clairs, concis et fonctionnels pour vous guider dans ces démarches difficiles.

Transport avant/après mise en bière

Le transport d’un corps nécessite l’utilisation d’un véhicule spécial (art. R. 2213-7 du CGCT) par une entreprise, une régie ou une association habilitée par la préfecture (art. L. 2223-23 du CGCT). Il faut distingués le transport de corps avant mise en bière (souvent dénommé en pratique "transport à visage découvert") et le transport du corps après mise en bière

Démarches administratives/Contrats obsèques

On appelle contrat d'assurance obsèques, un pacte signé entre deux parties, un assureur et un assuré, qui a pour principal objectif de prendre en charge les frais obsèques de l'assuré. Dans ce cas, la société d'assurance doit verser le capital constitué par l'assuré à ses proches après son décès.